Affiche du film L'Effet aquatique
Affiche du film L'Effet aquatique

L'Effet aquatique

2016 83 minutes Couleur 29 juin 2016
Tous publics

Un film de Sólveig Anspach

A Montreuil, Samir travaille comme grutier et aperçoit Agathe, une jeune veuve qui ne se laisse pas faire, dans un bar. Il découvre qu'elle est maître-nageuse à la piscine municipale. Bien qu'il sache nager, il s'inscrit à ses cours afin de la rencontrer. Au fil du temps, ils amorcent une relation avant qu'Agathe ne se rende compte que Samir sait parfaitement nager. Comme elle déteste le mensonge, elle le quitte sur-le-champ. La jeune femme est envoyée en Islande pour représenter la France lors d'un congrès de maîtres-nageurs. Très amoureux, Samir décide de la suivre et se fait passer pour un conférencier israélien...

A Montreuil, Samir travaille comme grutier et aperçoit Agathe, une jeune veuve qui ne se laisse pas faire, dans un bar. Il découvre qu'elle est maître-nageuse à la piscine municipale. Bien qu'il sache nager, il s'inscrit à ses cours afin de la rencontrer. Au fil du temps, ils amorcent une relation avant qu'Agathe ne se rende compte que Samir sait parfaitement nager. Comme elle déteste le mensonge, elle le quitte sur-le-champ. La jeune femme est envoyée en Islande pour représenter la France lors d'un congrès de maîtres-nageurs. Très amoureux, Samir décide de la suivre et se fait passer pour un conférencier israélien...

Autour du film

Tout sauf terre à terre, L’effet aquatique nous plonge dans des microcosmes fabuleux. Tout commence à la piscine de Montreuil, où chaque membre du personnel est à sa façon bien azimuté. Il y a la bonne pâte à l’accent belge surréaliste, la dragueur invétéré, la mateuse et surtout Agathe (Florence Loiret-Caille, joli mélange de fragilité et de détermination), la veuve revêche qui ne mâche pas ses mots. Samir (Samir Guesmi, trombine charismatique) y a pris un abonnement dans l’espoir de la revoir, depuis que son caractère bien trempé l’a fait chavirer. Lunaire, ce grutier va agir sans plan précis, en se laissant voguer au gré des événements. Dans cet espace hors du temps, avec ses lignes, ses courbes et ses rayons de soleil se mirant dans l’eau magnifiés par la caméra de Solveig Anspach, une bulle de romantisme échevelé est possible, loin des dragues libidineuses de comptoir et de la grisaille des HLM montreuillois. Tout continue en Islande, où Samir suit Agathe au congrès international des maîtres-nageurs. Ce micro-état est lui aussi peuplé de personnages hauts en couleur, à commencer par les conseillers municipaux de la capitale qui semblent avoir été recrutés dans un groupe de rock’n’roll. L’omniprésence de l’eau, celle des piscines où l’on se rend pour discuter avec ses amis comme celle des sources chaudes, est propice à la pacification, voire aux renaissances. Frappé d’amnésie, Samir va avoir cette chance improbable de tout revivre pour la première fois. Achevant son travail de deuil, Agathe va accepter de commencer une nouvelle histoire. Si tout ne tient qu’à la façon dont on s’attache, leur apprivoisement mutuel, tout de pudeur et de délicatesse, promet une relation des plus fluides. 

F.L.

Réalisateur
Distribution
Nationalité

Casting

Générique

Photos

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter