Affiche du film Blast of Silence
Affiche du film Blast of Silence

Blast of Silence

1961 77 minutes Noir et blanc 06 décembre 2017
Tous publics

Un film de Allen Baron

Frankie Bono, un tueur à gage, revient à New York après de nombreuses années d'absence pour remplir un dernier contrat : assassiner un gangster de seconde zone. Solitaire, schizophrène, miné par ses angoisses, Frankie évite les contacts humains dans le but de s'acquitter de sa tâche avec professionnalisme. Mais, la rencontre fortuite avec un de ses anciens amis d'orphelinat vient perturber son entreprise...

Frankie Bono, un tueur à gage, revient à New York après de nombreuses années d'absence pour remplir un dernier contrat : assassiner un gangster de seconde zone. Solitaire, schizophrène, miné par ses angoisses, Frankie évite les contacts humains dans le but de s'acquitter de sa tâche avec professionnalisme. Mais, la rencontre fortuite avec un de ses anciens amis d'orphelinat vient perturber son entreprise...

Autour du film

Blast of silence, premier film réalisé par Allen Baron en 1961, est un polar noir et étouffant, dont l’action se situe autour de Noël dans un New York empli de brumes et de fumées de cigarettes. L’ambiance, qui devrait être festive, soulignée par les guirlandes, la danse, les cadeaux et autres accompagnement de la nativité est au contraire lugubre. Frankie, le personnage principal, un tueur à gage joué par Allen Baron lui-même, est réduit à sa plus simple expression, dans tous les sens du terme. Pas de portrait psychologique, des réflexions et dialogues rares et pour couronner le tout une voix off qui s’adresse au personnage à la deuxième personne comme dans La modification que Michel Butor écrivit en 1957. Ce film semble être au cinéma ce que le nouveau roman était à la littérature. L’histoire nous importe peu finalement lorsqu’on a compris qu’il s’agissait d’un film sur l’impuissance d’un homme qui ne maîtrise pas son destin. Impuissance à mener sa mission à bien, impuissance sexuelle et impuissance à se raconter finalement puisque la voix narrative n’est pas la sienne et semble au contraire le contraindre à agir contre sa volonté. Rappelons que ce film fulgurant est un des films culte de Martin Scorsese. Malheureusement Allen Baron après deux longs métrages ne réalisera plus que des épisodes de série télévisée (La croisière s’amuse, Sheriff fait-moi peur par exemple). Une raison de plus pour ne pas manquer la ressortie de ce film sur grand écran.

L.S.

Réalisateur
Genre
Distribution
Nationalité

Casting

Photo de Allen Baron
Photo de Dean Sheldon

Générique

Photos

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter