Le Capital au XXIe siècle

Capital in the Twenty-First Century

|
2019
|
103 minutes
|
Couleur
Affiche du film Le Capital au XXIe siècle Le réalisateur donne sa lecture visuelle du traité d'économie de Thomas Piketty. Vendu à plus de 3 millions d'exemplaires et plébiscité à travers le monde, l'ouvrage décrypte la répartition des richesses et l'augmentation des inégalités depuis le XIXe. L'économiste remet en cause la relation de Kuznets établie dans les années 1950 qui laissait à penser que le développement économique s'accompagnait mécaniquement d'une baisse des inégalités de revenu. Les inégalités observées en ce début de XXIe siècle sont comparables aux niveaux d'inégalités du XIXe siècle et du début du XXe siècle. Piketty affirme donc que le capitalisme, s'il n'est pas régulé, génère des inégalités grandissantes...
 

Date de sortie

22/06/2020

Nationalité

Distribution

Classification

Tous publics

Critique de la rédaction

Notre critique CCSF

Qu'est-ce que le capitalisme, quelle est son histoire et surtout quel impact a-t-il aujourd'hui dans nos vies ? Voici les quelques questions auxquelles le réalisateur néo-zélandais Justin Pemberton souhaite répondre dans Le capital au XXIème Siècle qui porte à l'écran les résultats des recherches de l'un de nos plus réputés économistes français - Thomas Piketty. Dit comme ça, on imagine un film rasoir qui n'intéressera que quelques étudiants malins voulant éviter de se fader des milliers de pages de travaux de l'économiste, et pourtant il n'en n'est rien. Par son approche didactique, son rythme et ses images léchées, Le capital au XXIème siècle est un film passionnant, intelligent et divertissant qui s'adresse à tous et nous donne envie d'en savoir plus sur le Monde.

Bourdieu disait que la sociologie est un sport de combat qui doit s'incarner dans le réel.  L'économie expliquée par Piketty s'apparente à la transmission d'un art martial qui permet de se défendre contre la rhétorique des classes aisées. En reprenant l'histoire du capitalisme du 18ème siècle à nos jours, le documentaire de Justin Pemberton nous permet de comprendre les schémas de domination et de contrôle des populations par les plus fortunés et met en avant les nombreuses similitudes existantes entre les époques. On en revient toujours à la même chose, de 1789 aux gilets jaunes, c'est la montée des inégalités qui crée des révoltes salutaires. Cette remise en perspective historique s'accompagne d'analyses économiques, sociologiques et psychologiques sur les liens qui existent entre richesse et pouvoir d'un côté, et progrès social et inégalités de l'autre. Chaque intervention ou concept est illustré par des scènes de films historiques de manière à ce que le documentaire reste toujours divertissant et simple à saisir.

On apprend par exemple que la course au libéralisme prôné par le gouvernement en place n'a pas toujours été la norme, que la dérégulation du marché du travail aux Etats-Unis n'a pas été une franche réussite, et que la théorie du ruissellement n'a jamais fonctionnée nulle part. C'est que Thomas Piketty détonne dans le milieu de l'économie puisqu'il la voit comme une science sociale et qu'il s'intéresse non pas à la manière de créer le plus de richesse possible mais à l'impact de la répartition de celle-ci sur la qualité de vie des populations. Hélas, le constat est inquiétant. Pour la première fois, les jeunes générations en Occident s'apprêtent à vivre moins bien que la génération de leurs parents. Heureusement d’après nos auteurs, rien n'est irréversible, et le capitalisme apporte son lot de bons aspects à la condition de réclamer des gardes fous et de ne pas croire aveuglément aux rhétoriques qui disent que la croissance économique permet à tous d'obtenir une meilleure qualité de vie. 

Pour conclure, Le capital au XXIème siècle apparaît être une excellente initiation aux travaux de Thomas Piketty qui permet aux résultats de la recherche de ne pas se confiner au seul monde universitaire. Un film à voir absolument pour mieux comprendre le Monde !

Gwenaël Germain

 

 

Publié le 10/03/2020
Vous avez aimé cet article ? Nous avons besoin de vous pour faire vivre ce site. Soutenez-nous en faisant un don.
Abonnez-vous à notre page Facebook et suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Critiques de la communauté

Si vous souhaitez écrire une critique, vous devez d'abord vous identifier.