Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicités : nous respectons cela. Mais parce que notre site a besoin de vivre, nous vous invitons à nous faire un don.
Merci d'avance ! L'équipe de Chacun Cherche Son Film.

Sergio et Sergei

Sergio & Sergei

|
2017
|
93 minutes
|
Couleur
Affiche du film Sergio et Sergei En 1991, l’URSS est en train d'imploser et abandonne Cuba à son sort. Une grande crise économique ravage alors l’île. Dans ce contexte économique difficile, Sergio, radio amateur et professeur de marxisme, cherche à redonner un sens à sa vie. Parallèlement, Sergei, le dernier cosmonaute soviétique, a été délaissé et livré à lui-même dans l’espace. Grâce à leur radio, tous deux entrent en communication et Sergio, bien que sous surveillance, va essayer d’aider Sergei à regagner la Terre. Dans l’adversité, ils se lient d’une amitié qui va les aider à survivre...

Casting

Rôle : Paula
Rôle : Caridad
 

Réalisateur

Date de sortie

27/03/2019

Genre

Nationalité

Distribution

Classification

Tous publics

Critique de la rédaction

Notre critique CCSF

Dans le documentaire Out of the present Andrei Ujica filmait Sergueï Krikalev LE cosmonaute russe parti d’URSS et de retour en Russie. C’est en effet pendant son séjour dans l’espace qu’avait eu lieu la dislocation de l’URSS. Avec Sergio et Sergei, Ernesto Daranas Serrano, repéré pour Chala, une enfance cubaine, réalise un film drôle sur la société cubaine des années 1990 à travers le dialogue entre un professeur cubain radio amateur, Sergio, et un cosmonaute qui ressemble très fort, en ce qui concerne les circonstances, au cosmonaute soviétique puis russe susnommé.

La mise en parallèle des situations est souvent extrêmement cocasse. Par exemple, le cosmonaute mesure goutte à goutte sa vodka alors qu’à Cuba ce sont des litres de rhum que trafique notre professeur, ce qui leur permet de trinquer ensemble. Coincé dans sa station, Sergei suit avec angoisse les annonces de ses camarades au sol emportés dans le tourbillon de l’effondrement de l’URSS pendant que Sergio, coincé lui dans son île, doit subir l’espionnage de ses activités par les services de sécurité cubains.

À la fois loufoque et tendre, ce film entrainant est une note de dérision critique sur la société cubaine et ses certitudes marxistes-léninistes. Un très bon moment de cinéma.

L.S.

Publié le 18/03/2019
Vous avez aimé cet article ? Nous avons besoin de vous pour faire vivre ce site. Soutenez-nous en faisant un don.
Abonnez-vous à notre page Facebook et suivez-nous sur les réseaux sociaux : Twitter Instagram

Critiques de la communauté

Si vous souhaitez écrire une critique, vous devez d'abord vous identifier.