Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicités : nous respectons cela. Mais parce que notre site a besoin de vivre, nous vous invitons à nous faire un don.
Merci d'avance ! L'équipe de Chacun Cherche Son Film.

Litan

1982
|
85 minutes
|
Couleur
Affiche du film Litan Perdue dans la montagne, baignée par les brumes, la petite ville de Litan organise son festival des trépassés, une étrange fête où les morts sont à l'honneur. Jock et Nora, de passage dans la ville, participent au macabre carnaval. Nora fait alors un cauchemar étrange où une mystérieuse voix la convie à un rendez-vous téléphonique. La réalité va alors basculer et suivre le déroulement du rêve de Nora. Un scout qui batifolait dans les grottes, non loin du cimetière, est retrouvé mort. Il est confié au docteur Julien, un savant dément, qui réveille le corps du gamin, tandis que les fous de l'hôpital s'échappent et que le cimetière s'effondre. Les habitants de Litan sont pris de folie et Jock est accusé de meurtre...

Casting

Rôle : le docteur Julien
 

Date de sortie

24/02/1982

Nationalité

Distribution

Classification

Tous publics

Critique de la rédaction

Notre critique CCSF

Litan est peut-être la plus belle tentative de fantastique Française et on la doit à un réalisateur plutôt spécialisé dans les comédies acides : M Jean-Pierre Mocky ! Même si le réalisateur avait déjà adapté La cité de l'indicible peur de Jean Ray. Dans Litan, on plonge vraiment dans un univers fantastique où l’onirisme est roi. Le scénario du film est cosigné par Scott Baker écrivain émérite de science-fiction américaine et Jean-Claude Romer, l'un des fondateurs de Paris MinuitLitan est une oeuvre marquante, car elle arrive à développer son propre imaginaire. Pas d’influence ni de référence dans le film, on  assiste vraiment à la création d'un univers original et jamais vu au cinéma. Jean-Pierre Mocky s’est inspiré pour son étrange parade fantomatique des masques de mort dont s'affublaient les gens dans la Slovénie natale du cinéaste. La terreur naît ici des traditions paganistes avec ce carnaval mortuaire dont les héros du film ne semblent pas pouvoir s’échapper. À noter que le final du film annonce le jeu Silent Hill. Une oeuvre indispensable tout simplement !

Publié le 06/03/2019
Vous avez aimé cet article ? Nous avons besoin de vous pour faire vivre ce site. Soutenez-nous en faisant un don.
Abonnez-vous à notre page Facebook et suivez-nous sur les réseaux sociaux : Twitter Instagram

Critiques de la communauté

Si vous souhaitez écrire une critique, vous devez d'abord vous identifier.