Adieu Mandalay

Zai Jian Wa Cheng

|
2016
|
108 minutes
|
Couleur
Affiche du film Adieu Mandalay La pérennité d’un jeune couple de clandestins birmans venus travailler en Thaïlande est menacée par les ambitions sociales divergentes de ses deux membres. Midi Z filme les conditions de vie tragiques de ces prolétaires du Tiers-Monde à qui toute légèreté existentielle est refusée.

Casting

Rôle : Lianqing
Rôle : Guo
Rôle : Fu'an
 

Date de sortie

26/04/2017

Genre

Nationalité

Distribution

Classification

Tous publics

Critique de la rédaction

Notre critique CCSF

Liangqing et Guo se rencontrent dans la voiture des passeurs qu’ils ont payés pour émigrer clandestinement de Birmanie en Thaïlande, où ils espèrent échapper à la misère. Leur couple naissant est contrarié par leurs ambitions divergentes. Tandis que le jeune homme veut simplement gagner assez d’argent pour retourner vivre en Birmanie, la jeune fille aimerait s’établir en Thaïlande et s’y élever socialement pas à pas.

Avec ses deux heures sans musique additionnelle et seulement trente petites secondes pendant lesquelles les personnages s’offrent un peu de délassement, Adieu Mandalay est un requiem sur la condition ordinaire des travailleurs clandestins birmans en Thaïlande. A rebours des récits de voyage cartes postales faisant ressortir le sourire perpétuel de la population, le film du réalisateur birman montre une réalité bien plus sinistre. Le refus total de pathétisation, bien illustré par les visages toujours fermés des personnages principaux, retranscrit dans toute sa cruelle crudité leur statut de main d’œuvre corvéable qui, en l’absence de papiers, n’a d’autre choix que de se laisser balloter de fonctionnaire corrompu en fonctionnaire corrompu, le temps d’obtenir le graal du visa de travail. Une tragédie humaine glaçante.

F.L.

Retrouvez l'interview du réalisateur par Florine Le Bris : http://www.chacuncherchesonfilm.fr/actualites/92-interview-midi-z-adieu-mandalay

Publié le 25/04/2017
Vous avez aimé cet article ? Nous avons besoin de vous pour faire vivre ce site. Soutenez-nous en faisant un don.
Abonnez-vous à notre page Facebook et suivez-nous sur les réseaux sociaux : Twitter Instagram

Critiques de la communauté

Si vous souhaitez écrire une critique, vous devez d'abord vous identifier.