DVD de la semaine : CREEPY

Publiée le 02 février 2018

En attendant la sortie le 14 mars de l’excellent Avant que nous disparaissions , une perle de science fiction dont nous parlerons prochainement et qui mêle pour notre plus grand plaisir le film d’invasion à la Don Siegel (L'Invasion des profanateurs de sépultures) au manifeste philosophique, nous vous invitons à découvrir en DVD l’excellent Creepy édité par Eurozoom.

Creepy est un petit chef d’oeuvre d’angoisse. Cette réalisation glaçante nous montre tout le talent de ce réalisateur qui de film en film s’affirme comme l’un des grands maitres du cinéma mondial.

La critique

Le scénario du nouveau film de Kiyoshi Kurosawa est plus qu’alléchant. Il confronte en effet un expert en criminologie (Hidetoshi Nishijima) au type humain qu’il connaît parfaitement théoriquement, mais que toutes les théories du monde ne peuvent cerner : le psychopathe ambivalent, ni « organisé » ni « désorganisé », d’autant plus redoutablement efficace qu’il est imprévisible (Teruyuki Kagawa). Creepy repose donc avant tout sur la complexité de son méchant, que l’intelligence du scénario de Kurosawa ne nous dévoile que petit à petit. Au service de ce thriller psychologique bien ficelé, l’excellente composition musicale de Yuri Habuka, qui collabore pour la première fois avec le maître japonais, contribue à nous maintenir en haleine en nous plongeant dans une atmosphère inquiétante. De son côté, la directrice de la photographie Akiko Ashizawa joue très bien, à mesure que les personnages gagnent eux-mêmes en nuances, sur les variations d’ombre et de lumière. Ingénieux concept parfaitement potentialisé par une très bonne équipe technique, Creepy jouera délicieusement avec vos nerfs.

F.L.

La bande-annonce

 

Voir la fiche du film